Hypnose et enfance

 J’ai suivi une formation spécifique pour les enfants qui me permet de les accompagner, ainsi que leurs parents dans les difficultés de la vie, qui peuvent parfois jalonner même l’enfance…

Je les accueille à partir de 4 ans avec leur famille.

La séance avec un enfant est beaucoup plus ludique qu’avec un adulte : construction d’histoires, dessins, jeux, aide de la baguette magique ou du doudou magique… mais tout aussi efficace.

Sa durée est variable, plus l’enfant est petit, plus la séance avec l’enfant est courte : de 20 mn pour les plus petits à 60 mn pour les plus grands.

Chaque séance se déroule, en plusieurs phases :

  • Accueil des parents avec l’enfant et détermination de l’objectif pour les parents et pour l’enfant,
  • Séance ludique d’hypnose où l’imaginaire est sollicité pour trouver la solution au problème,
  • Retour avec les parents, je réalise un court résumé et c’est l’enfant qui racontera, ou pas, ce qu’il souhaite de cette séance.

Les séances sont espacées de 2 semaines environ pour voir comment évolue l’enfant.

Parfois une ou deux séances suffisent…

 

 

Parfois aussi, le parent a besoin d’un soutien et d’être accompagné parallèlement à son enfant, dans cette grande aventure de la parentalité…

 

 

Les possibilités d’accompagnement d’un enfant avec l’hypnose sont nombreuses :

  • les troubles émotionnels tels que les peurs, les phobies et les angoisses,
  • le Trouble du Déficit de l’Attention, avec ou sans Hyperactivité (en complément d’un suivi médical : on ne guérit pas d’un TDAH ; l’hypnose aide l’enfant à mieux vivre avec, à se calmer, à se recentrer grâce à l’auto hypnose par exemple),
  • les troubles DYS (dyslexie, dysphasie, dyspraxie) en complément d’un accompagnement par un orthophoniste ; l’hypnose peut accompagner l’enfant à avoir une meilleure estime de lui. Steeve job était dyslexique, cela ne l’a pas empêché de réussir !
  • la précocité des enfants dont on dit qu’ils sont surdoués : la douance intellectuelle n’est ni une maladie, ni un problème en soi ! C’est le décalage et les incompréhensions avec l’extérieur qui peuvent faire souffrir. L’hypnose aide l’enfant à avoir une meilleure estime de lui et à mieux gérer ses émotions. Un bilan préalable doit être réalisé par un psychologue,
  • une tristesse ou une perturbation de l’humeur suite à un événement de vie (deuil, séparation, divorce des parents, déménagement, etc),
  • des difficultés d’adaptation à l’école, au collège, au lycée,
  • la timidité, les troubles psychosomatiques (après diagnostic médical),
  • les douleurs récurrentes (maux de ventre… après diagnostic médical) ou induites par un soin (vaccin, soins dentaires ou soins à l’hôpital par exemple),
  • les troubles du sommeil (après consultation médicale),
  • l’énurésie à partir de 5/6 ans (consultation médicale préalable indispensable),
  • l’encoprésie (en complément d’un suivi médical et/ou psychiatrique).

 

Evidemment et en aucun cas, une séance d’hypnose ne remplace un diagnostic et un suivi médical. Je me permettrais de vous adresser à des spécialistes si nécessaire.

Si vous réservez directement via doctolib.fr, je me permettrais de vous contacter au préalable afin d’avoir un 1er échange téléphonique sur l’objet de votre séance.

La consultation (avec suivi médical si besoin) par un professionnel de santé pour tous les cas que j’ai cités ci-dessus est impérative. Je ne suis ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre, ni orthophoniste.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette spécialité de mon métier, je vous laisse découvrir les deux articles ci-dessous qui me semblent assez justes et suffisamment détaillés :

 

Bonne lecture et au plaisir de vous accueillir prochainement avec votre enfant.

Géraldine

!